07 juin 2007

Appel pour la paix au Proche-Orient

Appel pour la paix au Proche-Orient

Elus municipaux, départementaux, régionaux, nationaux et européens, nous avons un devoir de témoignage après nos multiples visites respectives dans les Territoires palestiniens occupés et les camps de réfugiés installés « provisoirement » depuis… 1948.

Nous avons en commun une farouche volonté de paix et de justice et la conviction ancrée que le conflit israélo-palestinien, outre toutes les souffrances indicibles qu’il provoque parmi toutes les populations, est le nœud absolu des événements qui se déroulent au Moyen-Orient et qui mettent en cause la stabilité et la paix mondiale.

Nos visites sur place nous ont permis de voir et de sentir la somme immense d’humiliations de toute sorte vécues par le peuple Palestinien victime depuis 40 ans d’une occupation étrangère israélienne condamnée à de multiples reprises par l’ONU. Une occupation que rien n’arrête, tout au contraire, en violation absolue avec le droit international.

Tout le monde connaît les termes de la solution de ce conflit : la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967 ; Jérusalem-Est comme capitale ; un juste règlement du problème des réfugiés. Mais tout le monde sait aussi que rien n’est fait, qui soit réel et conforme aux règles de l’ONU, pour imposer la paix.

Au contraire, c’est maintenant le peuple, soumis à l’occupation qui est l’objet de sanctions internationales inadmissibles tandis que l’occupant bénéficie d’une impunité totale.

Jamais l’histoire n’avait connu pareille situation : un peuple occupé et sanctionné.

Pourtant nous attestons des efforts considérables qu’il a entrepris pour sortir des difficultés liées aux dernières élections législatives. Conformément aux vœux de la communauté internationale – en particulier de la France – il a réussi à mettre en place un gouvernement d’Union nationale sur la base des conditions énoncées par cette même communauté. Une trêve de plusieurs mois a été respectée de son côté. Dans le même mouvement les pays arabes ont proposé à Israël un Plan de paix à Riyad.

Toutes les conditions pour la levée des sanctions, la reconnaissance dans son entier du nouveau gouvernement palestinien étaient réunies. Comme était ouvert un chemin de négociation possible, sur la base du droit international, entre Israël et l’Autorité palestinienne.

Au lieu de cela la réponse israélienne soutenue honteusement par le Quartette, dont l’Union européenne, a été de se détourner de ce chemin menant à la paix profitable aux deux peuples. Tout a été mis en œuvre pour ajouter une nouvelle guerre – civile cette fois – en Palestine. C’est d’un cynisme total et d’une irresponsabilité absolue.

Comme le demande le Président palestinien Mahmoud Abbas, une trêve doit être conclue pour soulager les populations civiles déjà si meurtries et leur permettre de vivre enfin en sécurité.

Alors que cela fait 40 ans que dure cette occupation et que tout indique que la communauté internationale n’entend pas jouer son rôle, il convient d’amplifier le mouvement de protestation des peuples pour une paix juste au Proche-Orient mettant fin à l’engrenage des armes, redonnant espoir à tous pour isoler les extrémistes de tous bords. C’est dans les mains des peuples que se trouve la solution : l’existence de deux Etats vivant côte à côte dans la paix et la sécurité.

Devant l’inertie de l’ONU et du Conseil de sécurité, l’action de tous les partisans de la paix – de tous les côtés – est devenue une exigence incontournable pour les peuples de la planète.

Dans cet esprit nous entreprendrons des initiatives multiples et dans la durée, jusqu’à la paix dans la justice. En ce sens, nous soutenons les actions des pacifistes israéliens. Dans l’immédiat nous appelons tous nos concitoyens à participer nombreux aux initiatives prévues le 9 juin pour, 40 ans après, demander la fin de l’occupation israélienne de la Palestine.

70 élus signataires au 8 juin :

Lysiane ALEZARD, conseillère régionale Ile de France – Jean-Michel ARBERET, maire adjoint d’Arcueil (94) – Noëlle BARTH, maire-adjointe de Tomblaine (54) – Tarek BEN HIBA, conseiller régional Ile de France – Josiane BERNARD, Vice-Présidente du Conseil général de Seine-Saint-Denis – Jacques Bidet, conseiller Municipal de Nanterre (92) - Jean-Paul BORE, vice-président du Conseil régional Languedoc-Roussillon – Jacques BOURGOIN, maire de Gennevilliers, Conseiller général des Hauts-de-Seine – Jean BRAFMAN, conseiller régional Ile de France – Hervé BRAMY, Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis – Patrick BRAOUEZEC, député de Seine-Saint-Denis – Daniel BREUILLER, maire d'Arcueil (94) et conseiller général du Val de Marne - Chantal BOURVIC, conseillère générale du Val de Marne – Robert BRET, sénateur des Bouches du Rhône – Isabelle CANET, conseillère municipale de Mantes-la-Ville (78) – Claudine CARIN, conseillère municipale de Grenay (62), Vice présidente de l'ANECR - Jean Marc CHARASZ, conseiller municipal de Chatenay Malabry (92) - René CHEVAILLER, adjoint au maire de Lyon (69) - Laurence COHEN, conseillère régionale Ile de France – Corinne DUPONT, maire de Mitry-Mory (77) – Bernard ETRILLARD, conseiller municipal de Treillières (44) - Fabien FABBRI, maire adjoint de Gennevilliers (92) - Michelle FAURE - conseillère Municipale D'Hennebont (56) - Claudie FONTES, conseillère municipale de Toulouse (31) - Gilles GARNIER, Vice-Président et Président du groupe communiste apparenté et citoyen de Seine-Saint-Denis – Danielle GAUTHIER, maire-adjointe de Pontault-Combault (77) – Claudie GILLOT-DUMOUTIER, maire adjointe de Saint-Denis - Serge GROSSVAK, conseiller municipal de Groslay (95) – Claude GUERRIER, maire adjoint de Champigny (94) - Serge GUICHARD, adjoint au maire de Palaiseau (91) – Alain HAYOT, Vice Président de la Région PACA - Claudine HUET, maire adjointe de Conflans Ste Honorine (78) – Marie-Françoise JANOT, conseillère municipale et communautaire de Strasbourg (67) - Jean-Jacques KARMANN, Vice-Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis – Michèle KIINTZ-TAILLEUR, conseillère municipale de Cesson-Sévigné (35) - Gérard LABALETTE, maire-adjoint de Lyon 9 (69) - Robert LACHAIZE, maire -adjoint de Saint Pierre des Corps (37) - Alain LACOMBE, maire de Fosses (95) – Lucien LAGRANGE, conseiller municipal Maire honoraire de Vigneux sur Seine (91) - Francis LANGLADE, maire adjoint de Saint Denis (93) - Patrice LECLERC, conseiller général des Hauts-de-Seine – Jean-Claude LEFORT, député du Val de Marne – Jean-Claude MAIRAL, vice-président de la Région Auvergne – Christiane MARCIE, conseillère municipale de Carrières Sur Seine (78) - Marie-Thérèse MARTINELLI, conseillère municipale de Toulouse (31) – Mohamed MOGHRANI conseiller municipal de Bondy (93) - Jean-Charles NEGRE, Vice-Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis – Didier PAILLARD, maire de Saint-Denis (93), conseiller général de Seine-Saint-Denis – Michèle PARET, conseillère municipale de Douarnenez (29) –- Gérard PERREAU-BEZOUILLE, maire-adjoint de Nanterre (92) – Catherine PEYGE, maire de Bobigny (93) – Alain PIGOT, conseiller municipal de Gonesse (95) - Marie PRAT, conseillère municipale de Mantes-la Ville (78) – Monique PREVOST, maire de Douarnenez (29) – Jacqueline ROUILLON, conseillère générale de Seine-Saint-Denis – Abdel SADI, conseiller général de Seine-Saint-Denis – Fadila SAIDI, conseillère municipale de Saint-Ouen (93) - Franck SUREAU, maire-adjoint de Mitry-Mory (77) – Michel TAVET, maire-adjoint de Neuilly-sur-Marne (93) – Azzedine TAÏBI, conseiller général de Seine-Saint-Denis – Alain THEBAULT, maire adjoint Mantes la Ville (78) -

Patrick VASSALLO, conseiller municipal délégué de Saint-Denis (93) - Armelle VERMILLET-PARRY, maire-adjointe de Gennevilliers (92) – Claire VILLIERS, conseillère régionale Ile de France - Bernard VIOLAIN, vice-président de la Région des Pays de la Loire, maire-adjoint de La Roche sur Yon (85) – Abdel Majid WANNASS, Adjoint au maire à Saint Denis (93) - Francis WURTZ, député européen, président du groupe de la GUE – Andrée ZELEZ, conseillère municipale de Lentilly (69) – Alain ZOUGHEBI, maire-adjoint de Vaires sur Marne(77) - Henriette ZOUGHEBI, conseillère régionale Ile de France

Pour se joindre à cet appel : anecr@elunet.org

citoyens qui souhaitent s’associer à cet appel :

Burhan Ghalioun Professeur à La Sorbonne Paris

Sébastien LE HUEROU, professeur, Massy, Essonne.

Cuda Gino, Retraité

Nicole Roger

Alain Moirez

Anne Marie CHARASZ Chatenay Malabry alternative citoyenne Ile de France et France Palestine

Agnès Thomas, Enseignante

Michèle SAUVE , enseignante

Nicolas FLAMAND, Militant PCF et CGT

Françoise Germain-Robin

Françoise Roblin

Nadia  Omri-Loubic

André  Génot 

Isabelle Krzywkowski, universitaire, SNESup-FSU, 93

EL HAKKAOUI Abdelkbir,  Président  AIDE Fédération

Roland Muzeau

Joëlle PERINET  militante PCF 91

Jacques Gaillot, Evêque de Partenia

Paule BALLUT

Claudine et Marcel Leccia

Nathalie FESSOL, Directrice de la rédaction ISR Info

Marcel Schlewer

Catherine BROCHARD, Membre de la Direction de Section du PCF à CHAMPIGNY

Francis  Gairaud

Posté par international à 14:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Appel pour la paix au Proche-Orient

    Appel

    Bonjour,

    Je signe la pétition :

    NOM : GERMAIN
    Prénom : Yann
    Adresse : 25 bis rue de Chevignerot 21200 Beaune
    Courriel : ya.germain@laposte.net
    Profession : Étudiant
    Membre du PCF, de la CGT et de La Riposte. Site internet : http://www.yanngermain.fr

    Posté par Yann GERMAIN, 20 septembre 2007 à 08:47 | | Répondre
Nouveau commentaire